Contactez-nous au (819) 377-5600

Description et symbolique

Un laboratoire en constante Ă©volution

Le YOSEIKAN BUDO est un art martial qui a Ă©tĂ© crĂ©Ă© Ă  la fin des annĂ©es 60 par le maĂźtre Hiroo Mochizuki. Il est un art martial d’origine japonaise qui allie la tradition Ă  la modernitĂ© des sports de combat.

L’on peut qualifier le YOSEIKAN BUDO comme Ă©tant l’étude de la science du combat. Ainsi, l’ont y travaille tous les aspects que l’ont retrouve dans la pratique gĂ©nĂ©rale des arts martiaux, aussi bien les techniques Ă  mains nues qu’avec arme. Le YOSEIKAN BUDO est une mĂ©thode de combat des plus variĂ© ayant une grande diversitĂ© technique. L’on y fait l’étude les techniques de percussion (frappe avec les pieds, les genoux, les mains, les coudes), les techniques de clefs sur les articulations (torsions et extensions), de projections, d’immobilisations, d’Ă©tranglements et aussi l’étude des armes traditionnelles ou plus modernes qui elles sont recouvertes de mousse.

Avec les annĂ©es, le YOSEIKAN BUDO s’est dĂ©veloppĂ© mondialement de façon importante et est maintenant rĂ©parti sur 5 continents et pratiquĂ© dans 40 pays de la planĂšte.

La signification du logo

La partie externe du logo est composĂ© d’un cercle.

Le cercle reprĂ©sente et symbolise la perfection, la recherche Ă©ternelle de l’homme qui ne peut l’atteindre. La ligne qui interrompt le cercle (bout de la montagne) rappelle la modestie et que la perfection n’étant pas humaine.

Les trois parties internes du cercle :

Orange foncĂ© : la couleur orange reprĂ©sente l’air, le soleil qui signifie l’oxygĂšne, la lumiĂšre, la gaietĂ©.

Bleu : la couleur bleue reprĂ©sente l’eau qui elle signifie la souplesse, l’adaptation, le calme, l’espoir. Sans lumiĂšre, sans terre, sans eau, il n’y a pas de vie possible: les Ă©lĂ©ments nous donnent la vie, et pour vivre, il faut donc respecter la nature. ParallĂšlement, la notion de respect mutuel est la base de la vie en sociĂ©tĂ©.

La montagne blanche : elle reprĂ©sente la terre, la puretĂ© (l’honnĂȘtetĂ©), la clartĂ© (dans les dĂ©cisions et les engagements), la solidaritĂ©.

Les cimes de la montagne : Les trois sommets symbolisent le fait qu’il faut s’entendre avec les autres, car chacun possĂšde une richesse et des qualitĂ©s diffĂ©rentes. En s’unissant, on peut aller plus loin, cela symbolise l’esprit de solidaritĂ©. L’on peut difficilement atteindre les sommets sans l’aide d’autres personnes (parents, amis, professeur,…).

La signification de l’uniforme

La tenue : Le kimono d’entraĂźnement (le gi) Les couleurs de l’uniforme sont en relation avec la philosophie orientale IN/YO japonaise. Qui est un peu l’équivalent du YIN et du YANG de la philosophie chinoise.

La veste de kimono bleu marine : Elle reprĂ©sente le « IN » de la philosophie japonaise des complĂ©mentaritĂ©s des Ă©lĂ©ments de la vie (Ă©quivalent du « YIN » pour les chinois). Le « IN » (l’aspect ula) symbolise le cĂŽtĂ© nĂ©gatif des choses, le cĂŽtĂ© cachĂ©, l’ombre, la nuit en opposition au cĂŽtĂ© positif le tout, en absence de connotation pĂ©jorative).

Le pantalon de kimono blanc avec les bandes latĂ©rales de couleur marine: Il reprĂ©sente le « YO » (l’aspect omotĂ©) de la philosophie japonaise des complĂ©mentaritĂ©s des Ă©lĂ©ments de la vie (Ă©quivalent du « YANG » pour les Chinois). Le « YO » quant Ă  lui, symbolise le cĂŽtĂ© positif des Ă©lĂ©ments, le cĂŽtĂ© ouvert, la clartĂ©, le jour en opposition au cĂŽtĂ© nĂ©gatif, le tout en absence de connotation pĂ©jorative). La ceinture bleue et blanche: la ceinture symbolise l’onde de choc, l’envoie de la puissance Ă©nergĂ©tique (vue de loin, les parties foncĂ©es de la ceinture semblent plus Ă©troites tandis que les bandes blanches apparaissent plus larges qu’elles ne le sont rĂ©ellement. Cette illusion d’optique suggĂšre l’onde. Dans la pratique du YOSEIKAN BUDO, la ceinture est la mĂȘme pour tous. Le fait que les pratiquants ne soient pas diffĂ©renciĂ©s visuellement en fonction de leur niveau technique (grade) est naturellement un choix dĂ©libĂ©rĂ©. La valeur technique n’est pas nĂ©cessairement proportionnelle Ă  la valeur morale, et inversement. La valeur humaine de l’individu est plus importante que sa valeur technique et ce sont les qualitĂ©s morales qu’il convient de respecter en premier lieu.

Le kimono (gi) dans son ensemble, représente les cycles de la nature et les complémentarités des éléments de la vie.

L’Ă©tymologie de « Yoseikan Budo »

Yol’éducation, la nourriture de l’ñme
Seil’honnĂȘtetĂ©, le sens de la justice, la droiture, l’intĂ©gritĂ©.
Kanle lieu d’union, la maison, l’école.
Bula guerre (au sens réel), la paix (au sens philosophique
Dole chemin qui mùne à l’objectif, la voie à suivre